17/07/2012

Où TM te parle (ENCORE!!) d'allaitement

Ah la la, tu le sais, maintenant, TM faut pas la chercher avec l'allaitement. Non seulement elle allaite, mais en plus, elle défend l'allaitement, bec et ongles!!

Alors, le leitmoteiv "déculpabiliser de donner le biberon", ça la gonfle SEVERE. Les histoires de "choix" aussi. Les "donner un biberon avec amour, blablabla..."

Si tu suis les deux blogs de TM, t'as sûrement vu passer un artikeul sur les "choix". Bah TM, va enfoncer le clou. Encore.

Paraît qu'à l'heure actuelle, l'allaitement devient un choix. Qu'il ne faut surtout, surtout, surtout pas dire que les mamans qui décident de ne pas allaiter ne remplissent pas pleinement leur rôle de mère.
Alors TM précise bien quelque chose : il y a essayer d'allaiter, et ne pas y arriver, pour raisons X ou Y ; et il y a décider de ne pas allaiter, au moment où on est grosse comme une baleine. Bon.
Et après, on vient nous parler de choix.

Elle sait pas pour vous, TM, mais elle, quand elle veut faire un choix entre deux alternatives, elle se renseigne sur les deux points, quoi.
Exemple tout bête, à l'ordre du jour : GrandLoulou avait le choix entre deux écoles différentes pour la rentrée prochaine. On a demandé à TM "tu l'inscris dans l'établissement A ou B?", quand TM a demandé qu'elles étaient les particularités de chacune, elle n'a eu comme réponse : "boarf, la A c'est mieux, ils travaillent plus, la B, ils font du sport." ça, ça c'est de l'info, nan??? Nan... c'est des jugements de valeur. Comment tu veux faire un choix sur le jugement des autres?
Bah pour le reste c'est pareil.

Comment les mamans peuvent choisir le type d'allaitement, si elles ne savent pas ce que c'est? Si on vient leur marteler qu'elles doivent déculpabiliser si elles décident de ne pas allaiter, si on leur dit que le lait artificiel est très bon, si on leur dit que l'allaitement au sein ou au biberon, après tout, c'est pas l'essentiel ; l'essentiel résidant dans la relation à l'enfant... Comment avec des jugements, tu peux faire un choix? Quand on leur dit que si elles n'allaitent pas, elles sont des mauvaises mères (ce qui est faux!).

Mais simplement, elles ont droit aux vraies infos. Les "allaiter ça fait mal, c'est avilissant, c'est fatiguant", ça va deux minutes... Chacune le vit autrement.
Très personnellement, pour TM, elle n'a pas eu mal en allaitant ses garçons (bon, ok, elle s'est chopé une mycose avec son Jasmin), elle n'a jamais vu le truc avilissant (sauf en interruption de câlin à 1h du matin...), et sûrement pas fatiguant (mise à part les accusations et justifications permanentes à apporter). Mais ça, c'est sa manière à elle de vivre son allaitement.

Les vraies infos, elles sont pas là. Les vraies infos, se sont les études unanimes sur les bénéfices imparables du lait humain pour le petit d'homme, comparé au lait artificiel.
Pour faire un choix éclairé, ce sont les vrais arguments scientifiques qu'il faudrait lire. Si instinctivement, on ne comprend pas pourquoi allaiter.
Même si TM est convaincue que l'allaitement, c'est d'abord un cri du coeur (de maman), étant donné que c'est ainsi que l'espère humaine survit et que sans s'écouter, et sans allaiter, l'espèce humaine ne serait pas là en 2012. Mais voilà, à l'heure où "l'intellect" passe avant tout, et chaque acte doit être réfléchi, pesé, sous-pesé, contourné, comparé, blablabla... Bah elle te le dit TM, si vraiment tu veux tout comparer : compare des choses comparables, avec des données fiables.
Copyright et merci à Wadjet!

C'est peut-être pas le cas pour toutes les mamans, mais en tout cas, TM suffit qu'elle lise les études sur le diabète, l'obésité ou le cancer... si elle n'avait pas été convaincue de l'allaitement, là, elle n'aurait plus vraiment envie d'hésiter, hein.

Parce qu'allaiter, ce n'est pas seulement donner le sein pour nourrir de lait un bébé hurleur, c'est offrir la meilleure base, la meilleure entrée dans la vie ; c'est le protéger de maladies infantiles et c'est même protéger la mère de cancer.
Et ça, dans les articles à sensations des magazines maternels, on le tait souvent quand on parle de choix d'allaitement, hein.

On y lit que la mère n'a pas à culpabiliser de donner le biberon et c'est tout. On ne lui dit pas que si elle décide de ne pas allaiter, elle doit savoir qu'elle prive son bébé de meilleurs défenses immunitaires, que la dentition de son bébé peut en pâtir, que son enfant a plus de risque de devenir obèse. Ce n'est pas la culpabiliser, c'est la mettre en face de la réalité!
Une fois qu'elle aura les bonnes informations, on pourra alors parler de choix.

Mais qu'on la fasse pas rire, TM, avec ce bourrage de crâne, sur les choix à faire...

Nan, mais franchement. Parce qu'en plus TM pense à toutes ces mamans-là qui n'ont pas fait le choix de ne pas allaiter. Et qui n'ont pas réussi à allaiter pour des causes diverses. Ces mamans qui auraient rêvé de donner le sein à leur bébé et leur offrir le meilleur et n'ont pas pû... Combien elles doivent ruminer parce que des mamans mal informées, ne donnent pas ce lait si riche, sous prétexte qu'elles veulent dormir la nuit ou ne pas s'abîmer la poitrine...
Alors, ce choix, hein...???
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Tiens en parlant de dents faudrait que je te pose une question sur les dents pendant l'allaitement.

    Bon sinon, j'ai recensement une maman qui voulait arrêté l'allaitement car ses soutiens-gorge (d'allaitement donc) était moche et pas sexy LOL !
    Et aussi parce qu'elle en avait marre d'entendre dire que si sa petite ne dormait pas la nuit c'était parce qu'elle avait pas assez de lait... LOL (je précise elle a à peine 3 mois la petite)

    Ensuite une autre maman, qui elle voulait allaité, et j'apprends que son petit est au bib, du coup je lui demande simplement pourquoi, elle me dit qu'elle arrivé, car pas de mamelon ses bout de seins sont plat, le petit n'arrivait pas à prendre le seins. Elle me dit aussi, qu'elle a à moitié fait une dépression tellement elle était triste. J'étais vraiment peiné pour elle, car je suis certaine (quasi) que c'est parce que sa maternité ne l'a pas bien conseillé, et qu'elle n'a pas eu le réflexe d'appeler à l'aide, à des personnes compétente... Car je si je me trompe pas, même avec des seins comme ça on peut allaiter, il y a des moyen pour les faire sortir un petit peu, non ?!!

    Ca m'énerve tellement d'entendre les maternités prôner l'allaitement (dans la mienne y a même une charte encadré pour ça) et que le personnel n'est même pas vraiment formé pour. (preuve dans la mienne, ou un maman n'a pas pu mener à bien son allaitement car elle a été mal conseillé, rien que pour la position, t'imagine !!!)

    Ah oui, et ce n'est pas l'allaitement en soit qui abîme les seins, mais les poids que l'on prend (puis perd) pendant la grossesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée, des fauteeeeees !!! C'est tout simplement affreux mdr !
      Tellement d'énervement en écrivant et une non-relecture donne ce résultat ! Honte à moi ! ^^

      Supprimer
    2. Pour ta question sur les dents, envoie un mail :)

      Pour le fait que les seins soient abîmés, ce n'est pas l'allaitement, comme tu le soulignes. Et encore pire : le fait de donner le biberon très tôt ça fait perdre des bonnets plus vite que si on allaitait et c'est bien le changement de formes fréquentes qui les abîme. Et non l'allaitement :)

      Pour ton amie qui a été mal conseillée, oui, il y a des choses à faire dans ces cas-là et oui, on peut allaiter avec des mamelons plats... Mais comme tu le soulignes toi-même : bien des maternités sont pro-allaitement... et ne sont pas formées à ça :( :( c'est d'un triste...

      Supprimer
    3. Sérieusement, je pense vraiment qu'il devrait y avoir dans toute les maternités une personne qui vient, voir comment se passe ton allaitement, quelqu'un à qui tu pourrais demander conseil, et demander si ça ou ça c'est normal... Ou alors (en grande rêveuse)avoir à la maternité une réunions d'information, APRES l'accouchement. Avec les autres mamans...

      Enfin, je trouve que vraiment y a du progrès à faire +++

      Pour les dents je t'envoie un mail de ce pas :)

      Supprimer
  2. Je fais partie de celles qui n'ont pas réussi à allaiter, sûrement par manque d'info et d'aide appropriée.
    Et pourtant, j'étais déjà convaincue que le garde-manger et la tétine d'un bb, c'est sa mère, pas un truc en plastique.
    Ça m'a détruite.
    Alors je fais aussi partie de celles qui se transforment en furie (à l'intérieur) quand une femme leur dit que le biberon aussi c'est bien...
    Beurk! J'ai goûté le lait que je donnais à mon bb et beurk quoi!
    Il y a des avantages indéniables à biberonner mais franchement, ils ne sont que pour la mère. Oui oui QUE pour la mère.
    J'appelle ça de l'égoïsme.
    Mais de toute façon quand on voit les principes débiles de certains, je préfère mes principes archaïques: allaitement, cododo et gros calins!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à toi, la première que je pense aussi, quand on me dit : "les avantages du biberon"...
      Erf.

      Allez, pour le prochain :)

      Supprimer
  3. ben moi ma période"allaitement" est loin derrière moi, et au risque de te choquer TM, je n'ai pas allaité ,et je ne le regrette pas! je n'ai jamais voulu et pourtant je m'étais informé, je savais tout sur les bienfaits de l'allaitement maternel ,et loin de moi de dire que le bib c'est mieux,non c'est sûr allaiter c'est mieux mais moi je n'ai jamais pu passer à l'acte...,curieusement les crevasses , la fatigue et tout ce que tu dis dans ton article ne me faisaient pas peu, non moi c'est la relation corporel trop intime qui me faisait peur...bref c'est plutôt psy mon truc.Pour moi c'était le mieux parce que je ne voyais pas les choses autrement,maintenant c'est vrai que jamais personne n'a essayé de me convaincre,je crois que si j'avais rencontré quelqu'un comme toi, ou quelqu'un à qui parlais de vive voix alors je pense que j'aurai pu aller au delà de mes craintes mais bon ça ne s'est pas fait, j'avais les infos mais personne pour me raconter son vécu, c'est cela qui m'a manqué.C'était il y a 16 ans ,donc une autre époque.

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être lol.
    D'un autre côté, jamais oh grand jamais je ne cherche à convaincre qui que ce soit ;)
    Je cherche juste à informer, histoire que, quand on parle de choix, on parle VRAIMENT de choix.
    Je l'ai dit dans mon article, je ne crois pas qu'une mère qui n'allaite pas, est pour autant une "mauvaise mère" comme j'ai pu le lire. Non.

    L'allaitement, est comme tu le précises, aussi, une histoire d'entourage. Si tu n'as pas tous les cas de figures en face de toi, comment faire pour comparer en pratique ? :)

    Tu as fait un choix, qui t'a semblé le meilleur à un moment donné, et ce, après t'être renseignée sur ce qu'était l'allaitement maternel.

    Le soucis est ailleurs, comme tu le précises. La proximité tant revendiquée, peut faire peur. L'attachement aussi...

    Ce n'est pas simple, tout ça ;)

    RépondreSupprimer
  5. salam Aleykoum,

    ça me fait penser a la femme de mon cousin qui a eu deux enfants et ne les a pas allaité car très pudique elle avait peur de devoir montrer ses seins en public, et quand on en a parlé et que je lui est dis que ce n'est pas un problemme, chez les autres on demande a aller dans un coin, dehors soir on cache sous un foulard ou on va dans des toilettes public avec espace nursury ... bref il y a des solutions pour allaiter sans avoir a dévoiler le moindre bout de sein, et elle m'a dis : " mince j'y avait pas pensé, du coups, le prochain, je pense que je l'allaiterais "

    c'est quand même fou que personne avant moi ( ses enfants on 10 et 5 ans ) personne ne lui avait dis ! pas même a la maternité, peut être ne lui a t'on même pas demandé pourquoi ne voulez vous pas allaiter, bien sur qu'on ne lui a pas demandé, personne n'as éssayé de lui dire que c'était mieux pour ses enfants etc !

    bref monde de fou !

    RépondreSupprimer
  6. Au secours TM :(
    J'ai de plus en plus de mal à allaiter maintenant que le petit a des dents mais je ne veux pas arrêter :(

    RépondreSupprimer
  7. j'ai allaité, je viens d'être opérée du cancer du sein alors la protection contre le cancer pour le moment elle se pose là.

    alors oui à l'allaitement maternel mais en ce moment l'argument "cancer" j'ai plus que du mal à l'entendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle dure épreuve tu as dû traverser.
      Evidemment l'allaitement maternel n'exclut pas à 100% le risque de cancer du sein. Les études restent unanimes pour dire qu'il y a moins de risques de développer un cancer du sein en ayant allaité (et plus la durée de l'allaitement augmente, plus les risques diminuent). Ce qui ne veut pas dire que ça l'éradique complètement.

      Je suis sincèrement désolée de l'épreuve que tu as subi.

      Supprimer
  8. je sais bien tout cela mais voilà, il y a une semaine j'étais entière et plus maintenant.

    je pense que le message devrait être plus près du réel, allaiter ne protège pas contre le cancer, comme tu dis il peut diminuer le risque et encore.... le risque, tu pars de quoi ? de l'histoire familiale ? dans mon cas, rien ne pouvait me préparer au cancer du sein. Bref, je suis un peu à fleur de peau.


    par contre, je te rejoins sur le reste, le vrai choix en connaissance de cause, mûrit, réfléchit, pas simplement pour faire comme les autres.

    bon ramadam à toi et ta famille

    RépondreSupprimer
  9. ton article tombe à pic !!

    dimanche dernier bien que je n'ai pas encore d'enfant je parlais du fait que je voulais allaiter mon enfant deux ans ; comme Allah le recommande d'ailleurs, et là j'ai cru être une extraterrestre !! j'ai eu le droit après aux clichés mais l'allaitement sa abime la poitrine(ce qui est faux mais quand bien même ce n'est pas si grave, oui quand tu as eu des grossesse faut pas s'attendre à rester avec ton corps de 18 piges, on évoluent). et autour de moi elles avaient toutes arrêter parce que pas assez de lait (le lait il y a toujours un moyen d'en produire) , parce que on ressemble à des vaches ... et un truc qui ma hisser les poils c'est quand on m'a dit que la mère d'une fille avait en cachette donné du lait artificiel dans le dos de la maman, parce qu'elle estimait que le bébé était trop maigre et que c'était dû à l'allaitement ( un bébé il doit peser 15 kilos???) enfin merci pour cet article

    RépondreSupprimer
  10. piouf je pense le même dire j'allaite pas avant d'y réfléchir sérieusement moi je pige pas !!!
    c'est toute une polémique aussi sur les mamans de prémas qui ne donnent pas leur lait ... et celles qui ne donnent pas la tétée d'accueil...
    moi y'a plein de trucs qui me retournent!!!
    mais avant tout c'est le manque d'info des personnels soignants!!!

    RépondreSupprimer
  11. selem alakoum comme je t dis la derniere foie deja ke je suis convaincu par l'allaitement mon été en tunisie n'a fé ke renforcée cette conviction et oui ken il fé en moyene sur tt mon séjour 40degré et ke bb refuse de mangé et bien je suis plus ke soulagé de lui donné le sein car dedan il y a tte les vitamines de se ke moi g mangé alors ke dans le bib il y auri u koi??? hein??? et pourtant g u le droit o réflection mé tu fé lé ramadan il y a koi dans ton lait rien donc bb ne mange pas mé je rapel ken mm ke rmadan veux dire ke tu ne mange pas la journée mé o couché du soleil tu manges ken mm??? non??? mé bon...

    RépondreSupprimer

Tu veux goûter à la harissa, vas-y prend une lichette !!
(Si y a un soucis, informes-en TM par mail!!)
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥MERCIIIII♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Grand PS : POUR SUIVRE LES REPONSES AUX COMMENTAIRES (oui, TM te fait le privilège de te répondre le plus souvent!), tu cliques sur "S'abonner par mail", et c'est bon, tu reçois les réponses dans ta boîte mail :p