29/06/2012

IEF or not IEF, that's TM's question...

Même si tu ne comprends habituellement pas l'anglais, cette phrase tu l'auras peut-être comprise...
A moins que tu ne vois pas ce qu'est l'IEF. Alors là, forcément. Pour toi, qui sais pas, petit topo. L'IEF, c'est l'école à la maison : Instruction En Famille. Oé. Si, si, ça existe! Oééééé, encore un truc de baba bio en mal avec la société, tu te dis.
Ok, si tu veux. TM est tout sauf une baba bio.
TM ne vit pas dans une caravane au milieu de la forêt. TM ne mange pas uniquement des graines accompagnés de ver de terre grillé. TM n'a même pas de dreds et ne fume pas de joints (ne fume pas du tout, d'ailleurs). Et elle va te décevoir : TM aime bien manger bio, si, si... mais ça arrive trèèèèèèèèèèèèèès rarement. Donc, forget, TM n'est pas une bababio.
Non, TM n'est pas une anti-sociale... Oui c'est vrai, elle accouche à la maison, elle espère mourir dans sa maison (pas dans un hôpital), et elle s'interroge sur le fait de faire l'école à la maison. Tu dois imaginer qu'elle adule sa maison. Les mauvaises langues islamophobes diront que de toutes façons les musulmanes voilées sont cloîtrées chez elles, et n'ont pas le choix. Ah ah ah. Non plus.
Alors quoi? C'est quoi cette nouvelle lubie?
Qu'est-ce que TM nous sort encore là, qu'elle n'avait pas sortie plus tôt, hein???

Bah TM, c'est une MAMAN. Oui, tu le sais, depuis le temps, bien sûr. Et une maman, bah ça évolue, encore et toujours. Une maman, ça grandit au fur à mesure que ses enfants grandissent. Une maman, ça ne fait pas que vieillir, ça grandit et ça mûri en même temps que ses gamins. Et là, GrandLoulou devient de plus en plus grand, de plus en plus vif d'esprit... et GrandLoulou est un loulou sensible. TM a le sentiment de l'avoir un peu mis de côté ces dernières années, parce qu'il a des aspects ultra-débrouillard, et qu'il s'en sort comme un chef pour pas mal de choses... et avec la naissance du Jasmin, la gestion des enfants sans le papa (qui était en mission de superhéros pendant un an)... bah, TM a un peu perdu la tête.
TM  ne culpabilise pas, hein. Elle a pu en discuter avec GrandLoulou, et se rendre compte qu'elle lui en demandait un peu trop par moment, que GrandLoulou n'est pas un adulte, que PtitLoulou n'est plus si petit que ça... et que le Jasmin grandit, il faut enfin mettre des limites.
GrandLoulou a aussi besoin d'attention... et jusqu'alors, à Nantes, à l'école, l'attention il en avait tout, tout, tout pleins. Il a eu des instits supers, franchement, ça serait mentir que de dire le contraire. Quant à la directrice de l'école, idem. TM était super extra enthousiaste de la scolarité de GrandLoulou à Nantes.
Alors, elle s'interrogeait déjà sur l'IEF (surtout pour l'entrée au CP), parce que l'école primaire, c'est pas l'école maternelle...
Et ici, l'interrogation se pose bien plus... Pourquoi l'IEF? Déjà, TM elle a un truc qu'elle va te dévoiler : TM elle suit personne. Alors, tu te retrouves toujours dans des groupes et des cases hein : maternante, allaitante, échaportante, maman IEF, etc... Normal : soit t'es un truc, soit t'es un autre truc. Tu seras toujours dans un "truc". 
Si TM se questionne sur l'IEF, c'est pas parce que ses copines qui accouchent à la maison, allaitent jusque 15 ans, et laissent leurs bébés marcher pieds nus, font également l'école à la maison, que TM suit bêtement.
TM choisi sans choisir, chaque étape de son éducation en  fonction de son coeur.
L'IEF, c'est pas pour jouer à la maîtresse. C'est juste qu'elle a peur de ce système à la noix : rester assis à absorber ce qu'on leur donne comme vérité surpême. Pouah.
TM se souvient quand elle avait à résoudre un problème de math au collège, et que sa mère voulant l'aider arriver au bon résultat en passant par une méthode différente de celle du prof : criiiiiiise de larmes "CEPAKOMMSSSAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!".
Ce que TM n'aime pas à l'école? L'apprentissage par coeur, sans compréhension de ce qu'on doit retenir. Retenir jusqu'à la moindre virgule... sans rien assimiler. Et recracher le par coeur.
Ce que TM n'aime pas à l'école? Ses souvenirs persos lointains. Ou plus proche, l'expérience de sa petite soeur, de 15 ans sa cadette.
TM a également peur des fréquentations... Oé nan, désolée hein... mais quand t'entends les insultes qu'ils sortent à 8 ans... alors que toi, la première fois que t'as entendu cette expression t'en avais le double, tu te dis : "ouch". Quand GrandLoulou rentre en te disant : "machin il a des nike, moi aussi j'en veux", tu tentes de creuser un peu dans ta cervelle, et tu retrouves la même discussion que t'as eu avec ta mère... t'avais 12 ans, quoi. Pas les 6 ans de GrandLoulou! Mais c'est quoi ce délire?
Un autre truc qui l'énerve trop TM avec cette école, c'est purement égoïste, mais c'est l'organisation. C'est pas la principale cause de réflexion IEF, hein... Mais c'en est une : sieste du Jasmin, et compagnie... Le temps de rien faire à la maison (habiller les loulous, les faire déjeuner, ramener GrandLoulou à l'école et deux heures plus tard, même chose dans l'autre sens... et ce deux fois par jour, sans oublier le repas du midi, bref...).
Mais le plus important : le rapport adulte/enfant... A l'école, bah TM, elle a peur... En maternelle, les instits sont souvent très à l'écoute des bambins... En primaire, TM en doute. A moins de trouver des Victor Nowak (cf. "L'Instit" de Gérard Klein) dans chaque classe, ça serait l'idéal, mon amie. Utopie, utopie.

Alors là, tu te dis : mais attends : avec tout ça, TM, pourquoi tu ne fais pas de l'IEF?

Oé, hein...
Eh bien... parce que TM a aussi besoin de souffler. Tout d'abord. Elle a besoin que ses enfants lui manquent un peu. TM, elle bosse pas, elle te rappelle (oui, forcément, sinon, elle ne pourrait même pas envisager l'IEF). TM aime bien retrouver son fils après un temps à l'école qu'il a passé à faire des choses "seul", et qu'il peut lui raconter à sa manière, même si tu comprends pas tout, c'est pas grave.
TM aime beaucoup quand il lui parle de ses amis, et des jeux qu'ils inventent. Et son sourire de le voir faire des choses tout seul, sans que maman soit sur son dos. Des surprises, quand TM ouvre un cahier et s'aperçoit qu'en fait, son fils qui ne dessine plus trop à la maison, bah, fait des trucs supers à l'école. Hier encore il a ramené un dessin spécialement à l'intention de son père : un terrain de foot avec des joueurs qui font la fête, et d'autres qui font la tête. Éclat de rire de la part du chéri à TM "comme ça, au moins, c'est de saison..."
A l'école, GrandLoulou s'éclate... et il n'a pas trop envie de faire l'IEF... c'est ça qui retient le plus TM.
Et puis, TM râle après l'organisation... mais avec l'IEF c'est de la surorganisation.
Et puis TM, égoïstement pense à quand ses trois loulous seront à l'école... et qu'elle savourera seule, de regarder les Maternelles sans être embêtée (ou peut-être avec un gros ventre, inch'Allah), sans être interrompue... En silence : ô bonheur, le silence.

Tu remarqueras que TM n'a pas abordé le sujet de la sociabilisation. Parce que ça, c'est un argument bidon... L'école n'aide pas plus ou moins à la sociabilisation... Alors, hein...
Donc voilà, actuellement l'état d'esprit de TM. Elle ne cherche pas de réponses, elle prend les choses comme elles viennent... Alors, surprise à la prochaine rentrée :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Personnellement je trouve que l'IEF, à moins d'avoir choisi d'habiter à 15km de la première école, n'est à envisager que si on constate un vrai problème avec l'école. Un instit, ou un cadre vraiment dangereux et non-protecteur pour nos enfants et pas moyen de choisir une autre école, un enfant vraiment en souffrance parce que trop sensible, trop en décalage avec les autres, au handicap non correctement pris en charge par l'école. Et encore quand on est obligé de se privé de l'école pour ces raison ça reste pour moi un aveu d'échec face à l'obligation d'instruction de l'éducation nationale.

    Si on n'a que tes arguments à avancer en faveur de l'IEF, ça ne me semble pas justifié. Même si certains points sont vrais: les histoires de marques, de mode, de langage fleuri, c'est presque pour ces aspects là qu'il me semble essentiel de laisser ses enfants à l'école. Parce que tous ces points sont ce qui constituent les "codes" d'une génération, d'un groupe social, les bases de l'intégration. Après c'est assez simple de leur interdire de ramener les gros mots à la maison, de leur démontrer la bêtise d'acheter une paire de Nike, plutôt qu'1 paire de Décathlon et un nouveau jeu (ou tout autre chose qui leur ferait plaisir).
    Après tu sembles avoir pas mal de crainte quand aux enseignants, les "Victor Novack" ce n'est pas qu'à la télé, Fiston en a eu 1 en CM2, ma puce adore sa maitresse de cette année et si Fiston a vécu 1 année de primaire un peu plus désagréable, globalement ils ont eu des instits compétents et qui aimaient vraiment leurs élèves. Le par cœur hormis pour les mots de dictée ou les récitations ça n'existe plus. Quand aux crises de larme pour une leçon mal comprise: tu y aurais droit même si tu faisait IEF (j'ai testé à la maison en reprenant pile poil là même méthode que la maitresse)c'est juste que parfois il faut que la leçon décante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton point de vue est recevable. ;)
      Il n'en reste pas moins un point de vue. Et non une vérité :)
      Il faut juste quantifier ce qu'est un "vrai soucis" à l'école.
      Pourquoi la crainte d'une mère ne serait pas recevable comme "vrai soucis"? :)

      Supprimer
  2. Je pense que si j'envisagerai l'IEF, j'aurai les même questions.

    En faite j'aurai peur que mon fils s'ennuie, qu'il soit trop enfermé, même si on est d'accord y a que la maison, mais c'est pas pareil, à l'école, je trouve qu'ils ont de vrai "ami(e)s"...

    Après si tu peux le faire avec plusieurs mamans, alors là je dis fonce !
    Il aura des ami(e)s etc ! Bon tu auras pas la séparation, mais, tu peux toujours les laisser à papa une heure ou deux pour aller te faire un soin du visage ou aller au coiffeur...(ahah le truc que j'ai jamais fait mdr)

    Quelque soit ton choix je suis certaine que tu feras le bon pour toi, mais aussi pour tes bébés :) !

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut motiver les troupes... C'est pas gagné :)

      Supprimer
  3. il y a de plus en plus d'ecole qui font aprendre du par coeur sans rien comprendre aux enfants. mais ce n'est pas le cas partout. en tout cas tu as de bonne raison de vouloir faire çà, si en plus tu as le temps nécessaire c'est parfait. beaucoup de personne le font de nos jours alors pourquoi pas. si tu le fais j'ai hate de lire comment sa se passe coment tu gere etc...

    SEB41

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, Sabrina, ce n'est pas le cas de toutes les écoles... C'est plutôt le cas de certains profs ou pas...

      On verra la suite, je n'en sais encore rien.

      Supprimer
  4. Et bien moi je ne vais pas faire un long commentaire, je t'invite juste à lire mon billet sur notre choix d'IEF (enfin une fois que je trouverais le temps de l'écrire !!! Je l'ai créé il y a plusieurs semaines mais il n'y a toujours que le titre mdr). Peut être que cela pourra t'aider dans ton propre choix, que ce soit dans un sens ou dans l'autre, du moment que c'est le sens qui convient à ton Grand Loulou et à toi (et au reste de la famille aussi !) Bisous :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de te lire alors!!!
      Je lis beaucoup, beaucoup à ce sujet tu t'en doutes...

      Supprimer
  5. C'est une instit qui parle...Moi je trouve que l'IEF a du bon pour les points suivants:
    1) le rythme de l'enfant:je trouve que c'est vraiment le point fort,l'enfant apprend à son ryhtme ,sans pression avec la possibilité de revenir sur un apprentissage difficile plus tard...A l'école on a pas cette possibilité de souplesse même si on essaye.
    2) la gestion de temps:pas obligé de se lever très tôt,avoir un emploi du temps calqué sur les besoins de l'enfant.Encore une fois le bénéfice d'une certaine souplesse .
    3) Adapter une méthode selon les besoin de l'enfant et surtout être libre d'apprendre comme on veut, ça c'est une vraie richesse.
    Maintenant je ne sais pas si l'IEF conviendrai à tous les enfants,certains adorent leur copains et leur enseignant...Et puis en tant que maman il faut avoir le recul affectif nécessaire pour apprendre à son enfant sans s'angoisser dès qu'il ne comprend pas quelque chose,sans lui mettre la pression aussi.Moi perso,j'ai beaucoup de mal à avoir ce recul avec mes enfants alors qu'avec mes élèves je n'ai aucun problème.C'est un choix difficile et une grande responsabilité mais quand l'IEF est bien faite c'est aussi une aventure formidable...bonne chance dans tes choix.

    RépondreSupprimer
  6. http://laventuredemietlou.blogspot.com/
    Voici un blog plein de ressources et sur le plan pédagogique un travail exemplaire et complet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BarakAllahu fiki pour ton commentaire et ton partage de lien.
      Je suis vraiment d'accord avec toi sur tous les points. Et du fait que tu sois prof, ça change pas mal de choses!!! :)

      Supprimer
  7. salam aleykoum la belle.

    pour être tranquille t'as qu'a soit faire IEF a plusieurs comme font certaine et du coups alterner entre les mamans.

    Ou les inscrire, plus particulièrement ton grand a des activitées ( sport ou ludotheque ou je ne sais quoi qui plairait a ton fils et lui permettrait de faire des choses seul, voir cours a la mosqué ou je sais pas )

    bisous. au fait le deo tu voulais que je t'en fasse un ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les activités, c'est effectivement une des raisons qui me pousse à l'IEF (il veut en faire beaucoup...).
      Mais c'est pareil, c'est une sacré organisation... Je n'ai pas de voiture (ni de permis).

      Pour le déo, j'ai une meilleure idée, je te contacte promis!! (ps: renvoi moi ton num par mail... je n'arrive pas à te joindre)

      Supprimer
  8. Assalâmu 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh


    POURRRRRRRRRRR l'ief !!! :))
    On a sauté le pas en France il y a 4 ans déjà et on continue ici à Sfax avec grand bonheur.
    C'est la meilleure décision de ma vie subhannaLlâh ! LE TRUC que je ne regretterai jamais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ;)
      J'ai vécu 5 ans à Sfax, et si un jour je retourne vivre là-bas avec mes enfants, il est hors de question que je mette mes enfants à l'école en Tunisie.
      La question ne se poserait pas là-bas, au vu de la façon dont ça fonctionne. Mais dis-moi, tu dois être drôlement marginale par là-bas ;)

      T'es d'où à Sfax? Tu crois qu'y aurait moyen qu'on se croise quand j'y descendrai cet hivers inch'Allah??

      Supprimer
  9. Tu es la bienvenue chez nous :)) A tout moment !
    Nous habitons, mes 3 enfants et moi, à Saltnyia et oui, je te confirme, nous sommes vus comme des marginaux ! Nous avions tenté (sur pression des grands-parents) une école privée dans le quartier d'Al Bustan qui se targuait d'utiliser toutes les "nouvelles pédagogies" en matière d'éducation... je n'y ai trouvé que répétition des méthodes à l'ancienne et pas des meilleures : coups de baguette, encouragement à la délation entre élèves, méthodes d'apprentissage basées sur le par-coeur, pas de manipulation en maths, élèves "récepteurs" au lieu d'être acteurs de leurs apprentissages, etc. etc.
    Donc on a mis fin à cela pour en revenir à ce que je sens, du plus profond de mon coeur, être le meilleur moyen d'apprendre et de vivre, ensemble, en famille :)

    En tous les cas, MERHABA BIK !

    RépondreSupprimer

Tu veux goûter à la harissa, vas-y prend une lichette !!
(Si y a un soucis, informes-en TM par mail!!)
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥MERCIIIII♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Grand PS : POUR SUIVRE LES REPONSES AUX COMMENTAIRES (oui, TM te fait le privilège de te répondre le plus souvent!), tu cliques sur "S'abonner par mail", et c'est bon, tu reçois les réponses dans ta boîte mail :p